La 5G est-elle dangereuse pour la santé ?

La technologie 5G va bientôt faire son apparition en France, mais de nombreuses questions restent ...

La technologie 5G va bientôt faire son apparition en France, mais de nombreuses questions restent en suspens dans les foyers français. Qu’est-ce que cette technologie va apporter ? Existe-t-il des risques pour la santé ? Comment ça va fonctionner ?

 

Qu'est-ce que la 5G ?

La technologie 5G est en fait la 5ème génération de téléphonie mobile qui succède aux précédentes 2G, 3G et 4G. Dans un souci d’évolution permanente, cette nouvelle technologie va arriver mi-novembre en France pour améliorer les services existants, inhérents à la technologie 4G. Son arrivée sur le territoire va permettre de régler le problème de trafic et va également générer un meilleur débit mobile.

Que va apporter cette nouvelle technologie ?

Cette nouvelle génération de téléphonie mobile vient tout d’abord éviter la saturation du réseau 4G actuel. En effet, la consommation de données mobile s’envole au fil des années et chaque utilisateur consomme de plus en plus de données. Le réseau est donc surchargé, car tous les utilisateurs utilisent leur réseau mobile simultanément.

Elle va également apporter une augmentation de débit internet conséquent. À l’heure actuelle, le débit standard offert par la technologie 4G est de l’ordre de 45 Mb/s. La technologie 5G devrait faire grimper ce débit jusqu’à atteindre les 100 Mb/s minimum pour chaque utilisateur. Le débit internet sera alors multiplié par 2, ce qui va grandement augmenter la rapidité de votre navigation.

À terme, la 5G devrait s’apparenter à une technologie de rupture qui va permettre de créer de nouveaux services et de nouvelles utilisations notamment dans les domaines du transport et de la médecine. On parle de l’arrivée de l’Internet des objets grâce à cette nouvelle technologie.

Comment va fonctionner cette technologie ?

Comme pour la technologie précédente, la 5G nécessite un spectre de fréquences disponibles afin de pouvoir émettre des ondes et donc déployer le réseau mobile. Trois types de fréquences ont été sélectionnés par le gouvernement : les bandes 700MHz, 3,5 GHz, et 26Ghz. Ces 3 bandes de fréquences disposent de caractéristiques différentes en fonction de leur utilisation.

Afin de pouvoir mettre à disposition ce nouveau réseau mobile aux utilisateurs de smartphones, les opérateurs devront s’équiper d’antennes. En effet, les communications émissent par les fréquences 5G devront être relayées par ces antennes à l’instar de la technologie 4G. Les opérateurs mobiles devraient utiliser leurs installations 4G pour installer les nouvelles antennes 5G, plus développées et plus intelligentes que leurs prédécesseurs.


Quelles sont les réglementations ?

Comment sont attribuées les fréquences ?

Pour que les opérateurs mobiles puissent proposer des forfaits 5G à leurs clients, ils doivent disposer d’une partie du spectre de fréquence (ce qui nous permet d’avoir des communications) mise en vente par l’Arcep, l’autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

De cette manière, 310 MHz de fréquences se sont vendus et répartis entre les 4 plus gros opérateurs français : Orange, SFR, Bouygues et Free. C’est Orange qui a remporté le plus de fréquences et qui pourra ainsi offrir les meilleurs débits possibles.

Afin de pouvoir acquérir des spectres de fréquence, ces opérateurs mobiles ont dû signer un contrat avec l’Arcep dans lequel ces derniers doivent respecter différents engagements rédigés par l’organisme du gouvernement.

De la même manière, pour pouvoir utiliser les fréquences acquises, les opérateurs devront disposer d’une autorisation d’utilisation des fréquences 5G uniquement délivrée par l’Arcep.

Un seuil légal autorisé pour les ondes

En France, l’exposition aux ondes électromagnétiques est contrôlée et mesurée par des entreprises spécialisées. Les seuils maximums d’exposition sont de 28 à 61 volts par mètre selon la gamme de fréquences sur le territoire français.

D’après une étude de l’AFNR, les ondes émises par la 5G sont beaucoup moins importantes que ce maximum. De ce fait, elles respectent la réglementation en vigueur et pourront être utilisées pour la mise en place de cette nouvelle technologie.

 

Quels sont les risques pour notre organisme ?

L’arrivée de cette nouvelle technologie inquiète forcément un grand nombre de citoyens français. En effet, l’augmentation de débit par la 5G peut laisser craindre une augmentation du nombre d’ondes électromagnétiques liée à une plus grande consommation de données mobiles.

L’agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a été chargée par le gouvernement d’établir un rapport sur l’exposition des ondes 5G. Compte tenu du manque d’informations sur les nouvelles fréquences utilisées par cette technologie, cet organisme n’est pas en mesure de déterminer les effets des ondes émises par la 5G à l’heure actuelle.

Cependant, cet organisme a déclaré que les nouvelles ondes 5G ne devraient pas être plus dangereuses que les ondes actuelles émises par la 4G, car elles interagissent de la même manière avec le vivant bien que l’encodage soit différent.

Une autre source d’inquiétudes réside dans les fréquences émises par les nouvelles antennes 5G. En effet, ce sont des bandes de fréquences encore inconnues sur le sol français.

De plus, le système d’émission de ces nouvelles antennes n’est plus le même que celui de la 4G. En effet, avant, une antenne envoyait des ondes en masse sur un périmètre défini. Désormais les nouvelles antennes 5G envoient des ondes de manière ciblée, uniquement aux équipements qui en ont besoin.

Aussi de nombreuses questions concernant les méfaits des ondes électromagnétiques restent en suspens. Le principe de précaution doit donc être de rigueur. À l’intérieur de l’habitat, il convient de limiter la diffusion des ondes électromagnétiques, quelle qu’en soit l’origine. Dans ce cadre la solution flexaray convient parfaitement pour neutraliser les champs électromagnétiques issus de votre installation électrique. Il s’agit d’équiper votre installation électrique avec des gaines anti-rayonnement électromagnétique.

De cette façon, vous serez moins exposés aux ondes classiques et vous préserverez ainsi votre santé.

 

@
Contact