Comment se protéger des ondes Wifi à la maison ?

astuces pour se protéger des ondes WiFi

Le Wifi a depuis longtemps simplifié les échanges en entreprise et chez les particuliers. De plus en plus d’espaces publics se sont approprié cette technologie, la rendant accessible à n'importe quel visiteur désireux de se connecter à internet. Les gares, les parcs, les jardins publics en regorgent. Tous ne sont pas sécurisés, c’est l’apanage du réseau public. Qu'ils soient ouverts à tous ou plus restreints, ces réseaux Wifi reposent sur le même principe et impliquent un certain niveau d'émission d’ondes électromagnétiques. Comment s’en prémunir alors que les espaces non couverts par le Wifi se font de plus en plus rares ?

Le Wifi c’est quoi ?

Le Wifi est une technologie permettant la connexion d’un appareil à internet ou l’interconnexion de plusieurs appareils sur un même réseau. Le terme est la contraction anglophone de « Wireless Fidelity » qui traduit une des caractéristiques déterminantes de cette technologie : elle agit sans fil. La transmission de données se passe de câble et s’effectue à distance, principalement au moyen des bandes de fréquence 2.4 GHz ou 5 GHz. Ces valeurs, exprimées en gigahertz, traduisent la portée du Wifi, et non sa vitesse qui se mesure en Mbps (mégabit par seconde). Autre point d’attention, plus la fréquence est élevée, plus la portée est courte. Ce qui signifie que la bande 2,4 GHz affiche une portée plus importante que la 5 GHz. Par ailleurs, elle éprouve moins de difficulté à traverser la matière. Un atout dans de nombreuses configurations où un seul dispositif doit couvrir plusieurs pièces. Cette grande souplesse d'utilisation a un prix : les interférences. Babyphones, téléphones, micro-ondes… Tous se ruent sur la bande fréquence des 2.4 GHz et c’est à qui saura s’imposer ! En conséquence, la 5 GHz a gagné en popularité et est aujourd'hui la bande la plus utilisée pour le Wifi en Europe. Un succès qui repose également en grande partie sur les performances et la rapidité du Wifi sur cette bande. Aujourd'hui, l'accès à Internet dans des conditions minimales concerne la majeure partie du territoire. Peu de zones en sont privées, mais une part non négligeable de la population n'a accès qu'à un débit relativement faible. La couverture du réseau Wifi est donc un enjeu d'égalité territoriale. Son déploiement est encouragé dans des conditions d'accès à un débit optimal. Mais doit-on s'inquiéter d'éventuelles conséquences sanitaires ?

Comment le Wifi est-il réglementé en France ?

En France, les missions de régulation des réseaux de communication sont confiées à l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques des postes et de la distribution de la presse). Cette vigilance s'applique aux différentes forces économiques ou politiques susceptibles d’entraver la libre utilisation des individus. À l’échelle nationale et européenne, l’objectif est de voir ces réseaux se développer sous la forme d’un bien commun. L'Arcep aborde également toutes les questions connexes autour de l 'empreinte carbone des protocoles de communication.

Niveaux d'exposition et solutions de protection anti ondes Wifi

Les réseaux locaux radioélectriques (RLAN), et donc le Wifi, sont soumis à la réglementation générale concernant l'exposition aux champs électromagnétiques (CEM). En 2007, l'Acerp publiait une étude commandée auprès de Supelec sur le respect des valeurs limites d'exposition du public aux CEM. Cette étude a révélé que les conditions d’utilisation habituelles, n’exposent pas les personnes au-delà des valeurs limites recommandées. Un constat valable pour l’ensemble des appareils connectés utilisés au quotidien. Les relevés effectués par l’ANFR vont dans ce sens avec des valeurs considérablement inférieures aux seuils limites. Dans ces conditions, la mise en place de mesures de protection anti ondes Wifi est-elle réellement pertinente ? Face à la multiplication des sources d’émission, certains utilisateurs préfèrent rester vigilants, par mesure de précaution.

Comment se protéger des ondes ?

La meilleure protection contre les ondes Wifi à la maison est tout simplement l'éloignement de la source d'émission. Dans l'habitat individuel, les occupants peuvent mettre cette source hors tension, en dehors des horaires d'utilisation ou de façon définitive pour ceux qui souhaitent tenter ou prolonger l'expérience de déconnexion. Toutefois, les particuliers n'ont pas toujours la main pour agir à la source. C'est le cas dans l'habitat collectif où les ondes traversent les parois opaques séparant deux habitations bien distinctes. C'est aussi le cas dans les lieux publics offrant un accès au Wifi. Mais attention, les champs électromagnétiques ne se résument pas à l'accès Internet. Toute activité électromagnétique qu'elle soit d'origine naturelle ou liée à l’activité humaine génère des CEM. Ainsi, le réseau électrique domestique est lui aussi une source de diffusion des ondes électromagnétiques dans la maison. Un rayonnement pouvant être circonscrit grâce à des gaines blindées spécialement formulées pour empêcher la dispersion du champ dans l'espace d’habitation. L’efficacité des gaines électriques anti-rayonnement Flexaray repose sur une technologie brevetée multicouche associée à un fil semi-conducteur agissant comme un bouclier anti-ondes électromagnétique. La mise en œuvre de la gaine protectrice est simple et rapide pour un montage apparent ou encastré dans les installations électriques.

 

@
Contact