Quelles sont les sources d'ondes à la maison ?

Retour sur les sources de pollution aux ondes électromagnétiques, les effets observ&ea...

D'où proviennent les ondes électromagnétiques ?

À la maison, comme dans l’espace public et en milieu professionnel, l'exposition aux ondes électromagnétiques est constante. À des niveaux parfois très faibles, l'omniprésence du champ électromagnétique reste toutefois susceptible d'occasionner des troubles chez les individus et particulièrement parmi les populations sujettes à l'hypersensibilité électromagnétique. Plusieurs solutions existent pour s’en préserver et peuvent être déployées facilement à domicile. 

Rappel sur les ondes électromagnétiques

Le champ électromagnétique est le résultat d’un champ électrique, la différence potentielle entre charges électriques, et d’un champ magnétique produit par des charges électriques en mouvement. Le champ électrique se mesure en volts par mètre (V/m). Il est présent partout dans notre environnement naturel et à proximité des appareils électriques y compris lorsqu'ils sont éteints ! Le champ magnétique, mesuré en micro-Tesla (μT) apparaît quant à lui lorsque le courant circule, c'est-à-dire quand l'appareil électrique domestique est en fonctionnement. Le champ magnétique est aussi lié à des phénomènes naturels très familiers comme l'attraction des aimants ou encore l’orientation des boussoles.

Une onde électromagnétique traduit la variation du champ électromagnétique. Sa propagation permet la transmission de signaux entre un émetteur et un récepteur, comme par exemple entre une antenne-relais et un smartphone. Dans les faits, il existe plusieurs sortes d’ondes électromagnétiques qui se distinguent selon leur longueur (la longueur d’onde) et leur fréquence (le nombre d'oscillations par seconde). Le spectre électromagnétique s’étend ainsi des basses fréquences aux très hautes fréquences. Parmi les basses fréquences, se trouvent notamment les ondes radios, celles émises par un téléviseur ou encore un téléphone. Du côté des hautes fréquences, on retrouve les rayons X et les rayons gamma. La lumière visible se situe entre ces deux extrêmes.

Les sources d'ondes électromagnétiques à la maison

L’Agence nationale des fréquences (ANFR), valide l’implantation des sites d’émissions à travers le territoire et s’assure du respect des limites imposées à l’échelle européenne et internationale. L’agence effectue également des contrôles et des mesures préventives. Ces données collectées offrent un aperçu des expositions moyennes auxquelles sont soumis les Français au quotidien. Et, bonne nouvelle, ces relevés sont largement en deçà des seuils limites d'exposition aux ondes électromagnétiques. Ce qui n’exclut pas les gênes occasionnées par l’exposition durable, même à des niveaux relativement faibles au regard de la réglementation.

Parmi les équipements qui émettent le plus dans la maison, on retrouve naturellement le four à micro-ondes et le téléphone mobile lors d’un appel vocal, mais aussi les ampoules à basse consommation. À des niveaux inférieurs, le radio-réveil, l’imprimante WIFI ou encore les compteurs intelligents émettent eux aussi en permanence. Dans les faits, tous les objets connectés et les objets branchés sur secteur, et plus largement l’ensemble du réseau électrique domestique, constituent une source de pollution électromagnétique.

Impacts sur la santé

Les composants du champ électromagnétique impactent le corps humain à différents niveaux. Le champ électrique s’en tient à la périphérie, tandis que le champ magnétique circule à travers les corps. Ce sont les propriétés des tissus, et plus particulièrement leur conductivité, qui déterminent la distribution des courants induits dans les tissus biologiques. Les niveaux d'exposition enregistrés dans nos environnements quotidiens n’impliquent pas d’effet sanitaire aigu, mais font l’objet de nombreuses études afin de déterminer leur rôle dans le développement de troubles chroniques. Les personnes souffrant d'hypersensibilité électromagnétique rapportent notamment l'apparition de maux de tête, de nausées, de fatigue, de difficulté de concentration, voire de manifestations cutanées avec l'apparition de rougeurs. L'exposition des jeunes enfants est également sujette à controverse et les effets des ondes électromagnétiques sur les organismes en phase de développement a fait l’objet d’une expertise menée par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail).

Comment protéger la maison de la pollution électromagnétique ?

À la maison, la meilleure protection contre les ondes électromagnétiques est aussi la plus radicale ! Il s’agit de réduire les sources d’émissions chez soi, ce qui revient à se couper d’une grande partie des agréments de la modernité. Pour allier confort technologique et réduction des risques, mieux vaut appliquer les recommandations de l’Anses. À savoir une utilisation raisonnable, avec une vigilance particulière envers les équipements qui se situent dans l’entourage direct des jeunes enfants.

La distanciation est également une excellente alternative. Les données communiquées par le ministère de la Santé illustrent l'atténuation du champ électromagnétique avec la distance, et donc la réduction de ses effets sur la santé. Concrètement, à une distance de 5 cm, un radio-réveil émet un champ électrique de 166 V/m et un champ magnétique de 1,6 μT. Ces valeurs passent à seulement 8 V/m et 0,02 μT à une distance d’1 mètre. Une réduction drastique applicable à l’ensemble des appareils électriques. Il en va de même pour les réseaux électriques. Et, avec les lignes souterraines, l'intensité du champ magnétique décroît encore plus rapidement qu’avec les lignes aériennes. À 10 mètres d’un câble souterrain à 400 000 volts, le champ magnétique mesurable, atténué par l'enfouissement, n'est plus que de 0,7 μT. Pour aller plus loin, certaines technologies comme les gaines anti-rayonnement électrique réduisent encore la portée du champ. Ce type de gaines peut être déployé à différents niveaux et s’avère particulièrement intéressantes dans l’habitat avec des solutions spécialement formulées pour le blindage électromagnétique du réseau domestique, à l'image des gaines électriques anti-rayonnement Flexaray.

@
Contact