Qu'est-ce qu'une gaine blindée ?

flexaray prefilzen

Une gaine blindée reprend tous les attributs de la gaine classique avec, en prime, une étanchéité renforcée face aux rayonnements électromagnétiques émis par l'installation électrique.

Fonction de la gaine électrique classique

Les gaines électriques se présentent sous différents formats selon les particularités liées à leur zone d'installation. Leur fonction première est d’assurer la protection des fils et câbles électriques qu’elles renferment. À ce titre, leur mise en place est réglementée. La norme NF C 15-100 encadre leur emploi sur les installations électriques à basse tension. À l'intérieur du bâtiment, les fourreaux et gaines de protection sont sélectionnés en fonction du type d’emplacement. Les circuits logés à l’intérieur des murs, des planchers ou des plafonds sont préférablement protégés par des gaines ICTA (Isolant Cintrable Transversalement Annelé). Les conduits IRL (Isolants Rigides Lisses) ou MRL (Métalliques Rigides Lisses) sont quant à eux davantage indiqués pour la sécurisation des installations en saillie, en intérieur comme en extérieur. La protection des réseaux extérieurs enterrés est assurée par des fourreaux TPC (Tube de protection des câbles).

Autour de ces grandes familles de gaines classiques, les fabricants proposent également des gaines avec des formats et compositions plus spécifiques. La société Courant, fabricant de gaines, fourreaux, tubes et grillages avertisseurs, propose ainsi des gaines plates pour les zones les plus difficiles d’accès, mais aussi des gaines spécialement formulées pour répondre à la problématique du rayonnement électromagnétique à l'intérieur du bâtiment.

 

La gaine blindée en renfort des intérieurs exposés aux ondes

Les champs électromagnétiques naturellement présents dans notre environnement ont gagné en intensité dans l'espace public, les transports, sur le lieu de travail et dans l’habitat. Une omniprésence qui pose question et pousse de nombreux particuliers et professionnels à emboîter le pas de la réglementation pour appliquer dès aujourd’hui des mesures de précaution plus poussées. Réagencement du mobilier afin de se tenir à l’écart des sources les plus impactantes, usage modéré des objets connectées… Les bonnes pratiques font beaucoup pour atténuer l'exposition des individus aux champs électromagnétiques, mais elles ont leurs limites. La distance est un excellent moyen de se prémunir contre l’intensité des champs. Toutefois, elle n’est pas toujours réalisable dans la pratique : surface restreinte dans l'habitat, multiplicité des équipements et appareils électriques ou connectés dans les bureaux... Une seule solution : agir à la source soit en coupant l'alimentation soit en atténuant son rayonnement. La première option n’est pas sans conséquence : l'installation électrique alimente les luminaires, les équipements de froid pour la préservation des aliments, le boîtier de connexion internet ou encore le système d’alarme si l'habitation en dispose. La seconde option offre une meilleure maîtrise du niveau d'exposition sans avoir à renoncer au confort, à la praticité et à la sécurité apportée par le réseau électrique domestique.

 

Pourquoi le réseau domestique émet-il des ondes électromagnétiques ?

Toute activité électrique qu’elle soit naturelle, comme la foudre, ou artificielle lorsqu’elle suit le chemin du vaste réseau de transport d’électricité français, implique un rayonnement électromagnétique. Le réseau domestique basse tension alimente une multitude d'appareils et équipements. Tous émettent en permanence aussi longtemps qu’ils sont en tension sur le réseau. Bien entendu, les appareils et équipements en vente sur le marché européen affichent tous des valeurs largement inférieures au seuil de vigilance. Cependant, leur multiplicité est susceptible d'entraîner des troubles chez certaines personnes, notamment les individus les plus sensibles. Parmi les troubles rapportés : maux de tête, nausées, difficultés de concentration, vertiges… Autant de manifestations qui traduisent souvent une inadéquation entre l’individu et son environnement ou son mode de vie.

 

Réduire la diffusion de ces champs avec une gaines électrique blindée

Pour répondre aux inquiétudes suscitées par la surexposition aux champs électromagnétiques, Courant a mis au point une technologie multicouche unique contre les rayonnements déclinée en deux produits : Flexaray + et Prefilzen +.

Flexaray+ est une solution adaptée à l'installation sur le réseau électrique présent à l’intérieur du bâtiment. Il s’agit d’une gaine ICTA 3422 conforme à la norme européenne EN-61386-22. Sa particularité ? Une composition multicouche associée à un fil semi-conducteur. La couche isolante recouvre toute la surface extérieure de la gaine. À l’intérieur, la gaine Flexaray est dotée d’une couche conductrice. Le fil semi-conducteur entre en contact avec la surface conductrice de la gaine et crée ainsi une cage de faraday qui canalise et assure l'évacuation des champs électromagnétiques en dehors de la zone d'habitation au moment du raccordement à la terre.

Prefilzen+ repose sur la même technologie offrant une gaine préfilée avec les fils de phase et les fils neutres torsadés. Cette disposition en torsade permet d’annuler une partie des champs issus des courants de sens opposés conformément à la loi de Laplace. Une relation reliant pression et volume d’un gaz en thermodynamique.

Ces deux solutions de blindage du réseau électrique permettent de circonscrire les champs électromagnétiques dans la gaine, jusqu'à leur évacuation vers la terre, et ce, en complément des capacités de résistance aux chocs et à la chaleur, attendues sur ce type de gaine protectrices.

@
Contact